Agrafe en bronze mérovingienne


Réalisé en 2017
Catégories : Epingles, Fermaux


Agrafe en bronze à double crochet de section circulaire.

Le corps de l'agrafe est constitué de six sphères de grosseurs décroissantes collées les unes aux autres. L'une d'elle est percée. Les crochets ont une courbure régulière légèrement repliée vers l'intérieur. Un exemplaire semblable à celui-là fut découvert à Vienne en Isère et a été daté du VIIe siècle. On peut donc proposer comme datation pour cette agrafe le VIIe siècle.

 

Les agrafes à double crochet permettent d'attacher le vêtement. Elles sont connues dès l'époque romaine mais leur utilisation pour la période mérovingienne est particulièrement attestée à partir du VIIe siècle. Dans un premier temps, contemporaines des fibules ansées symétriques et des fibules estampées et filigranées, elles se portaient ensemble et quelquefois reliées par une chaînette maintenue par un petit crochet passé par le trou des agrafes. Avec la disparition progressive des dépôts funéraires, elles sont les derniers objets retrouvés, souvent seuls en nombre variable, dans les tombes de la fin de la période mérovingienne à partir du VIIIe siècle, bien que leur présence soit attestée jusqu'au IXe siècle. Liées à une tradition romaine, elles sont présentes dans des régions où les populations germaniques ont subi une importante romanisation au nord et à l'est de la Loire, avec une concentration particulière en Burgondie, Suisse Occidentale et Auvergne.

 

Dimensions: L. en cm 3 ; l. en cm 1.1 ; Ep. en cm 0.4

Matériaux utilisés: 
Bronze
Période: 
Gamme de tarif: 
Agrafe seule 12€, paire d'agrafes avec chaînette 24€.

Demander des informations

Contact
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Options
CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si vous êtes un être humain et pour prévenir le spam.

Produits associés